1996

Juillet 1996, Challenge Emile Millius à 50m
La ligue d'Alsace de tir ont créé en 1995 le challenge Emile Millius. De l'avis de tous le spécialistes, Emile Millius a fabriqué des champions de France, d'Europe, du monde et olympique, dont les Châlonnais Patrice de Mullenheim et Jean-Luc Tricoire. 

La SMTC s'est brillamment imposée au stand de tir de Strasbourg. Tant individuellement grâce au retour de Jean-Luc Tricoire, 579 points que par équipe avec Tricoire donct Fabien Dez (556), Laurence Deguerne (543) et Michel Bastien (525).

Avec 2203 points, Châlons-en-Champagne s'impose devant Chalon-sur-Saône (2146) et Libourne (2063).


Juillet 1996, Championnat de France à 50m à Bourg-en-Bresse

La première journée a vu la victoire en vitesse mixte de Jean-Luc Tricoire avec 386 points. Par équipe, les Châlonnais montaient sur la plus haute marche du podium.

La deuxième journée, en 30+30, Jean-Luc Tricoire, avec 575points, a du concéder la première place au Marseillais David Abihssira (577 points). Malgré tout, la SMTC terminait en tête (1670) devant le TN Versailles.

 
 
Aout 1996, Jean-Luc Tricoire absent des Jeux Olympiques

Ce grand rendez-vous olympique, Jean-Luc Tricoire l'a raté pour faute d'une hernie discale : "ça m'a fait un petit pincement au coeur surtout pendant la cérémonie d'ouverture". Et puis, il n'a pu féliciter sur place Jean-Pierre Amat, double médaillé d'or et de bronze : "Je m'y attendais car il était fort" dit-il.


Ce résultat sera-t-il une bonne promotion pour le tir ?

"C'est vrai que sur le coup, les médias ont beaucoup parlé de cette médaille mais après elle passe vite aux oubliettes. Finalement, la médaille touche plus les tireurs que le grand public".


Jean-Pierre Boulard (cyclisme) et Jean-Luc Tricoire


Contrairement à 1984 et Los Angeles, 1988 et Séoul et 1992 et Barcelone, l'épreuve du tir sur cible mobile s'est déroulée sans Jean-Luc Tricoire (et sans Français), lui qui est monté sur tous les podiums français, européens et mondiaux. Mais pas olympique. C'est pourquoi, il a déjà repris sa carabine pour viser une cible qui s'appelle Sidney. Ce sera en l'an 2000.


Article de Jacques Valentin